Ophélie : Notre attachée de presse! Son interview close up!

NDF : Ophélie bonjour, pour la première fois, le Festival travaille avec une attachée de presse professionnelle. Peux-tu nous dire en quoi consiste ton travail ?
Le rôle d’une attachée de presse est d’harceler au quotidien les journalistes pour arriver à ses fins ! Une vocation très certainement, que tu peux aussi opérer dans la vie personnelle ! Ça fait maintenant 6 ans que je suis attachée de presse, après être passée par différentes structures : de l’agence, à l’institution culturelle, en passant par une grosse boite privée puis une plus petite pour enfin trouver ma voie et devenir chef de moi même ! Un vrai bonheur mais une vie dédiée au travail ! J’ai trois pôles d’activité au sein de ma boite : musique, cinéma et arts. Mon objectif est de créer des liens entre ces 3 entités complémentaires. Au départ, je choisis un projet et je mets en place une stratégie de relations presse. J’élabore des outils et je contacte les journalistes. A force de les côtoyer au quotidien, tu finis par connaître leurs goûts et tu peux les cibler en fonction de l’information que tu as à leur transmettre. Pour Binic, l’objectif est de faire parler les journalistes du festival en amont et de les convier sur place à faire la fête avec nous !
NDF : Tu es une habituée des grands festivals… Pourquoi celui de Binic te tient à cœur?

Pour son ambiance conviviale et chaleureuse. En fait, je n’aime plus réellement fréquenter les gros festivals, sauf quand j’y suis obligée et que j’accompagne un groupe. Ce qui m’intéresse dans mon métier c’est humain. Créer des liens à échelle humaine. Par ailleurs, je suis pour la démocratisation culturelle et son accessibilité à tous. Donc travailler sur un festival gratuit pour tous c’est tout de même la classe !
NDF : Pour la première année, il va y avoir un véritable espace presse et communication. Pas trop angoissée?

Non plutôt confiante car je ne suis pas seule ! Et jusqu’à présent j’ai pu faire connaissance avec une équipe de personnes passionnées, investies, solidaires, déterminées, avec un caractère bien trempé, tout ce que j’aime ! Des gens authentiques, adorables et natures ! La vraie vie quoi ! Donc tout se passera à merveille j’en suis sûre et je suis impatiente !
NDF : Ton avis sur une programmation qui sort des sentiers battus ? Ton coup de cœur?

Cette programmation ne ressemble à aucune autre programmation en France et le Binic Festival peut en être fier ! C’est une vraie chance pour les festivaliers d’y découvrir de nouveaux groupes, bien loin de têtes d’affiches habituelles qui se ressemblent toutes de festival en festival, d’années en années ! Un festival défricheur de talents et qui soutient le Rock le vrai ! J’ai un petit coup de cœur pour Tim Presley car j’ai déjà eu l’opportunité de travailler avec lui et il est top !
NDF : Ici, le Festival se déroule les pieds dans l’eau. Est-ce que tu as trouvé un maillot de bain ?

Oula, maillot de bain, tongues, chapeau de paille, crème solaire, lunettes de pétasse, j’ai toute la panoplie ! Travailler les pieds dans l’eau il y a pire !

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s